L’autorisation de faire la publicité à l’égard des vins et boissons alcoolisées est très réglementée, en raison des effets néfastes que peut engendrer une consommation d’alcool non responsable et non contrôlée. Le législateur a, en effet, mis en place ces limites pour éviter les risques de dépendance et ceux liés à la santé. Il convient alors de se conformer à ses directives pour éviter les sanctions pour incitation à la consommation d’alcool. Cet article présentera dans un premier temps, la complexité de promouvoir les vins et spiritueux et dans un second temps une solution optimale pour la promotion de tels produits en respectant la législation en vigueur.

Exister face à l’interdiction d’inciter à toute consommation d’alcool

Une loi est mise en vigueur pour décourager la consommation d’alcool chez les jeunes en général, et éviter l’abus au niveau des consommateurs. Cependant, cette réglementation ne facilite pas la tâche aux cavistes dans leur processus de communication. L’exercice peut être périlleux, c’est pourquoi il vaut mieux s’adresser à une société de marketing spécialisée dans les vins et spiritueux comme L’Assemblage, afin de faire la promotion de ses produits tout en restant dans le cadre légal. Vous pouvez avoir le meilleur produit qui soit, il faut aussi savoir le présenter (packaging notamment) et savoir le vendre (en boutique ou sur internet) : c’est la mission de la société de marketing en vins et spiritueux.

La loi sur la publicité des produits alcoolisés

La loi interdit, en effet, toute présentation d’alcool en tant que pratique sociale et même conviviale, à travers la télévision, la radio et le cinéma, surtout aux heures où les enfants sont à l’écoute. L’interdiction concerne aussi toute sorte de communication sur les produits contenant de l’alcool, auprès des médias à l’égard des jeunes. Par contre, la loi donne plus de souplesse à la publicité par l’affichage et celle sur internet. Toutefois, toutes les publicités doivent obligatoirement véhiculer un message sur la santé en précisant une mention de type « L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération ».

caviste

Une agence marketing spécialisée dans la promotion des boissons alcoolisées

Les entreprises de marketing constituent un moyen très efficace pour la promotion des produits alcoolisés haut de gamme. Ils répondent aux besoins sans cesse croissants des clients dans leur projet de positionnement sur un marché. Responsable de communication des clients, chargée de l’élaboration de la stratégie marketing de ces derniers, elle sait quels leviers utiliser pour la vente de ces produits tout en restant dans le cadre légal. Elle peut utiliser l’humour, le pouvoir et la séduction, bref tout ce qui constitue un atout permettant de donner une image positive de la marque et du produit.

Des stratégies de ciblages très fines sont également élaborées pour capter et favoriser l’accroissement de l’audience, car les vins et spiritueux sont une affaire de connaisseurs. Le goût œnologique s’acquiert et s’affirme, c’est pourquoi ce n’est pas toujours un domaine qui attire d’emblée. Par exemple, on va favoriser un packaging dynamique pour séduire le public, le produit peut être préparé avec un mélange de boisson sucrée et d’alcool de manière à ne pas trop ressentir le goût de l’alcool. Une autre stratégie consiste à commercialiser des vins destinés à une clientèle féminine, à base de fruits pour en faciliter l’accès.

La publicité de l’alcool sur internet

Il est aussi possible de faire la publicité de façon insidieuse en passant par les événements sponsorisés. Par exemple, dans le cadre des événements sportifs, on peut remarquer la mise en place de bannières de marques de bières. On note aussi l’essor des nouveaux canaux de communication comme les réseaux sociaux, le web et le multimédia, mais le cadre législatif sur la publicité des produits alcoolisés n’y est pas plus souple.

Avec la publicité sur internet, il faut tout de même se conformer à la règle selon laquelle le droit à la publicité concerne uniquement des sites fréquentés par au moins 70 % de personnes ayant plus de 18 ans. Et cela, dans le but d’éviter une influence quelconque sur les jeunes. Le site ou la page de réseau social doit donc contenir un avertissement à ce sujet. Enfin les représentations de personnes en train de boire de l’alcool sont prohibées. Il faut seulement évoquer le nom, l’origine et les composants, bref, les caractéristiques du produit.

http://www.businesstoday.fr/wp-content/uploads/sites/3/2020/11/spiritueux-solutions-marketing-commerce-1024x683.jpghttp://www.businesstoday.fr/wp-content/uploads/sites/3/2020/11/spiritueux-solutions-marketing-commerce-150x150.jpgjiceAgriculture et restaurationL'autorisation de faire la publicité à l'égard des vins et boissons alcoolisées est très réglementée, en raison des effets néfastes que peut engendrer une consommation d'alcool non responsable et non contrôlée. Le législateur a, en effet, mis en place ces limites pour éviter les risques de dépendance et ceux...L'actualité économique des entreprises