Selon un rapport du cabinet EMC publié en 2014, le piratage et le vol de données sensibles coûteraient au moins 30 milliards d’euros par an aux sociétés françaises. Lorsqu’on parle d’espionnage industriel, il s’agit généralement d’une opération consistant à dérober des informations stratégiques, un plan marketing, un projet de lancement de produit, des données client très importantes, etc.

Avec la démocratisation des outils numériques, ce phénomène s’est accentué et de nombreuses entreprises doivent faire face à ce problème. Même si vous dirigez une PME, vous pouvez être touché. Par conséquent, il est urgent de trouver des solutions efficaces pour éviter les conséquences de ce phénomène.

Espionnage industriel : opter pour une solution de vidéosurveillance

Faute de méfiance suffisante et d’une bonne protection des données, l’espionnage industriel est généralement mené en toute légalité. Les entreprises laissent le loup entrer librement dans leurs locaux et la plupart des piratages d’informations se font souvent en interne.

Toutefois, il est possible de s’en protéger, avec un peu de méfiance et l’utilisation de dispositifs sécuritaires que vous pourrez retrouver sur ce site et que vous pourrez faire s installer avec l’aide de professionnels. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’alarmes, caméras, vidéosurveillance ou encore alertes sonores.

Sachez que même si l’espionnage industriel peut se faire par une cyberattaque (malware, ransomware, phishing, etc.), il est parfois mis en œuvre avec la complicité d’une personne malintentionnée qui fait partie du personnel de l’entreprise.

dispositif sécurité entreprise vidéosurveillance

Dans ce cas, même si le chef d’entreprise protège ses données contre le piratage, l’espion peut accéder en interne aux réseaux protégés. Par ailleurs, même s’il est possible de déterminer la source du problème grâce à l’enregistrement des activités informatiques au sein des logiciels, il est vraiment difficile de découvrir avec précision la personne qui espionne l’entreprise.

En conséquence, il est primordial de mettre en place un dispositif de vidéosurveillance pour assurer le contrôle des accès aux postes informatiques sécurisés de l’entreprise. En d’autres termes, vous pouvez installer des caméras qui vous aideront à identifier la personne responsable de l’espionnage industriel au sein de votre société.

Afin de profiter de l’efficacité de ce dispositif, assurez-vous du respect des dispositions légales relatives à l’installation des caméras de surveillance dans les locaux d’une entreprise. En effet, vous devez d’abord justifier le bien-fondé de cette installation.

Informez donc votre personnel de la mise en œuvre de cette mesure. Par ailleurs, ces dispositifs doivent être obligatoirement orientés vers les zones dites à risques de votre société et ne doivent pas être utilisés pour espionner l’activité d’un salarié au quotidien.

Utiliser des outils pour protéger les données de l’entreprise

Outre l’installation de caméras aux abords de l’entreprise et pour assurer la surveillance de votre parc informatique sécurisé, certaines précautions peuvent être prises pour éviter de subir les conséquences liées à l’espionnage industriel.

Ainsi, procédez à l’identification des données sensibles de votre société. Mieux vous les connaîtrez, mieux vous pourrez garantir leur protection. Ensuite, trouvez vos forces et faiblesses, mais également celles de vos concurrents. Cette mesure est capitale, car elle vous permet d’anticiper les risques d’espionnage industriel au sein de votre structure et de savoir comment réagir au cas où un tel problème surviendrait.

Procéder à la hiérarchisation de l’information est aussi une solution efficace pour lutter contre ce fléau. La détermination d’un processus de stockage en fonction des données vous aidera à mieux gérer les droits d’accès.

http://www.businesstoday.fr/wp-content/uploads/sites/3/2020/06/industriel-espionnage-1024x683.jpghttp://www.businesstoday.fr/wp-content/uploads/sites/3/2020/06/industriel-espionnage-150x150.jpgjiceEntreprisesSelon un rapport du cabinet EMC publié en 2014, le piratage et le vol de données sensibles coûteraient au moins 30 milliards d'euros par an aux sociétés françaises. Lorsqu'on parle d'espionnage industriel, il s'agit généralement d'une opération consistant à dérober des informations stratégiques, un plan marketing, un projet de...L'actualité économique des entreprises